Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Communiqué de presse de la Journée de la canne blanche

Communiqué de presse de la Journée de la canne blanche

​Toronto, 15 octobre, 2015


La canne blanche est reconnue dans le monde entier comme étant le symbole international de la cécité et de la mobilité. C'est pourquoi l'Union Mondiale des Aveugles (UMA) a décidé de placer l'accent sur la question des véhicules silencieux et leurs effets pour la mobilité des aveugles et des personnes à basse vision pour la Journée de la canne blanche 2015.

Les espaces partagés sont de plus en plus courants dans nos communautés, où les piétons, les véhicules et les cyclistes utilisent le même espace pour se déplacer. Cette complexité accrue peut rendre la mobilité plus compliquée pour les personnes à basse vision et aveugles, particulièrement lorsqu'elle est alliée aux nouvelles technologies qui rendent les véhicules plus silencieux, donc moins faciles à détecter. Les véhicules qui roulent à des vitesses inférieures à 20 kilomètres par heure, les voitures électriques et hybrides sont essentiellement silencieux et bon nombre de personnes aveugles et à basse vision dépendent du bruit que fait le véhicule pour savoir qu'il est sûr de traverser la rue. Les véhicules silencieux peuvent aussi constituer un risque significatif pour tous les piétons, voyants et non-voyants, car les véhicules silencieux ont 40 % de plus de probabilité que les véhicules audibles d'être impliqués dans une collision avec un piéton.

L'UMA soutien de toutes ses forces les technologies nouvelles et écologiques en termes d'automobile, y compris les véhicules électriques et hybrides, qui sont plus respectueux de l'environnement. Cela dit, les dangers posés par les véhicules silencieux et hybrides sont réels et menacent sérieusement les piétons aveugles et à basse vision du monde entier. Les nouvelles technologies doivent être conçues et fabriquées de sorte à prendre en considération les besoins des personnes aveugles et malvoyantes, comme le prévoit la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD) et ses principes de conception universelle et inclusive.

Au cours des dernières années, l'ONU a travaillé sur les dangers posés par les véhicules silencieux. Le Forum mondial pour l'harmonisation des règlementations sur les véhicules (WP.29) et sa filiale, le Groupe de Travail sur le Bruit (GRB), sans oublier le Groupe de travail informel des véhicules routiers silencieux (QRTV) sont les trois organes de l'ONU impliqués dans le processus de règlementation. Le QRTV a, dans un premier temps, posé le développement d'une règlementation technique globale pour parvenir à un dispositif d'alarme sonore audible (AVAS) obligatoire. Malheureusement, la marge de manœuvre de ce groupe de travail a été réduite et il va maintenant vers une norme qui ne s'appliquerait que dans certains pays, dont ne font pas partie des pays comme les États-Unis et la Chine. Nous sommes déçus car cela s'éloigne d'une règlementation globale.

L'UMA soutient fermement une règlementation globale concernant un dispositif AVAS qui permettrait : 1) de garantir qu'un dispositif d'alerte soit suffisamment audible pour aviser correctement de la présence et du mouvement des véhicules électriques et hybrides ; 2) d'interdire l’installation d’un bouton pause qui permettrait au conducteur d'éteindre le dispositif d'alerte lorsqu'il en trouverait le son dérangeant ; et 3) d'exiger que les véhicules silencieux émettent un son d'alerte lorsqu'ils sont à l'arrêt, comme par exemple à un feu.

L'UMA appelle tous les gouvernements et régulateurs à soutenir une règlementation technique globale qui reflète la mission d'origine du QRTV. Les membres de l'UMA et toutes les autres parties prenantes allant dans la même lignée peuvent contacter leurs membres WP.29 et les animer à insister sur l'introduction des inquiétudes de l’Union dans toute règlementation internationale définitive. Pour de plus amples informations concernant le WP.29 (en anglais) et ses membres, cliquez sur le lien suivant : www.unece.org/trans/main/wp29 /introduction.html. L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) a également rédigé une déclaration de position (en anglais) à l'égard de cette question (www.worldblindunion.org/English/resources/Pages/Policy-Papers.aspx), soulignant le besoin d’employer un AVAS pour que les piétons aveugles et malvoyants, et tous les autres piétons, puissent se déplacer en toute sécurité dans toutes les villes et communautés du monde entier.

 

L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) est l'organisation mondiale qui représente les quelques 285 millions de personnes aveugles et malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations dirigées par des personnes aveugles qui parlent en leur propre nom, des organisations qui servent le collectif dans plus de 190 pays, ainsi que des organismes internationaux qui travaillent dans le domaine du handicap visuel. ​

 

Pour de plus amples informations, contacter :  white cane logo.gif

Union Mondiale des Aveugles
Caitlin Reid
Coordinatrice des Communications
Caitlin.Reid@wbu.ngo​​

​​​​