Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Communiqué de presse en l'honneur de la journée internationale de la femme

Communiqué de presse en l'honneur de la journée internationale de la femme

Toronto, Canada, le 8 mars 2017 : Aujourd'hui, c'est la Journée Internationale de la Femme, une journée qui nous anime tous à lutter en faveur de l'autonomisation de toutes les femmes et de toutes les jeunes filles dans le monde, et à travailler pour un monde plus inclusif en termes de genre. Le thème de la Journée Internationale de la Femme 2017 est Les femmes dans un monde du travail en évolution, un thème qui nous incite fortement à réfléchir aux changements auxquels nous aimerions assister dans le monde en ce qui concerne l'égalité des genres et l'inclusion.

L'Agence Internationale pour la Prévention de la Cécité (IAPB) estime que « près des deux tiers des personnes aveugles dans le monde sont des femmes » et le poids supplémentaire que constitue la perte de vision est fortement lié aux attitudes négatives et discriminatoires que les femmes et les jeunes filles subissent régulièrement du simple fait d'être des femmes et d'avoir un handicap.

Les femmes et les jeunes filles aveugles et malvoyantes sont plus susceptibles de se trouver marginalisées et désavantagées que les hommes aveugles et malvoyants et elles sont plus sujettes à la discrimination que les femmes et les jeunes filles voyantes. En moyenne, elles ont moins accès à l'éducation, à des services de santé abordables et aux opportunités d'emploi et sont sujettes à un isolement plus fort que les hommes aveugles ou malvoyants. Cela est vrai même au sein de la communauté aveugle. Par exemple, la plupart des organisations pour et des aveugles sont dirigées par des femmes, et il y a nettement moins de femmes dirigeantes et présidentes de conseils d'administration.

« Tous ceux d'entre nous qui travaillons pour défendre les droits des personnes aveugles et malvoyantes doivent également travailler pour garantir que les femmes aveugles et malvoyantes puissent acquérir les connaissances requises et se voir offrir les opportunités d'occuper des postes seniors au sein des organisations consacrées à la cécité », déclare le Dr. Penny Hartin, Directrice de l'UMA. « Dans mon cas, en tant que femme Canadienne touchée par une perte de vision, j'ai eu accès à une éducation et on m'a donné les opportunités nécessaires, mais ce n'est pas le cas pour bon nombre des femmes du monde en développement », explique-t-elle.

Pour cette Journée Internationale de la Femme, l'UMA nous appelle tous à accorder la priorité aux droits des femmes aveugles et malvoyantes et à travailler pour faire changer les attitudes négatives et discriminatoires que rencontrent au quotidien les femmes aveugles. Elles doivent pouvoir avoir pleinement accès aux services essentiels, aux opportunités d'emploi et à l'information vitale dont elles ont besoin pour prendre pleinement part à tous les aspects de la vie, comme toute autre personne.

« Les femmes et les jeunes filles aveugles ou malvoyantes doivent se voir donner la possibilité de jouir pleinement de leurs droits, en tant que femmes et en tant qu'êtres humains », poursuit le Dr. Hartin.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez aider à mettre un terme à la discrimination à l'égard des femmes et des jeunes filles malvoyantes, veuillez entrer sur le site web de l'UMA.

 

L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) est l'organisation mondiale qui représente les quelques 285 millions de personnes aveugles et malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations dirigées par des personnes aveugles qui parlent en leur propre nom, des organisations qui servent le collectif dans plus de 190 pays, ainsi que des organismes internationaux qui travaillent dans le domaine du handicap visuel. Visitez notre site web : www.wbu.ngo

 

Contact pour toute information complémentaire :
Caitlin Reid
Responsable des Communications, Union Mondiale des Aveugles
Caitlin.Reid@wbu.ngo



​​