Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Journee Mondiale du Braille 4 Janvier 2015

Journee Mondiale du Braille 4 Janvier 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pendant plus de 200 ans, les aveugles ont appris à lire et à écrire à l’aide du braille. Le braille est un système d’alphabétisation tactile composé de 6 points disposés sous forme de grille 3X2 qui sert à représenter les lettres, les chiffres et les symboles de la plupart des langues du monde. Le braille joue un rôle fondamental dans la vie de millions de personnes aveugles dans le monde, car il leur permet d’avoir accès à l’alphabétisation et à l’étude comme leurs pairs. Le braille a été inventé par un jeune homme aveugle, Louis Braille, qui avait alors 15 ans (en 1824).  À l’époque, Louis allait à l’Institut Royal des Jeunes Aveugles de Paris. Il voulait le droit de lire des livres comme les autres enfants, et a donc travaillé à la création d’un alphabet tactile qui serait facile à apprendre, à reproduire et à utiliser.
Pour les étudiants aveugles, le braille est la clé de l’alphabétisation et de l’emploi à venir ; cela dit, les lois actuelles en matière de droit d’auteur exigent aux écoles de demander une autorisation pour reproduire les livres sous des formats accessibles comme le braille ou les gros caractères. Les pays qui ne disposent d’aucune exception au droit d’auteur pour les usagers aveugles posent un immense obstacle à l’éducation des enfants aveugles et malvoyants, qui peuvent se voir privés de l’accès aux livres et aux manuels scolaires dont ils ont besoin.
De plus, les livres en braille produits par les organisations qui servent les aveugles dans un pays, par exemple le Pérou, ne peuvent pas être partagés avec un autre pays, disons l’Argentine. Chaque pays doit produire ses propres livres accessibles, ce qui donne lieu à des frais accrus et inutiles de duplication. Des frais qui pourraient se voir réduits si les manuels en braille pouvaient être partagés au plan transfrontalier.
Pendant de nombreuses années, l’Union Mondiale des Aveugles (UMA) a travaillé avec d’autres organisations internationales et avec l’Organisation Internationale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) pour l’avènement d’un traité qui ferait tomber ces obstacles à la connaissance du monde. Le résultat a été l’adoption du Traité de Marrakech par l’OMPI en juin 2013.
 
Le Traité de Marrakech est un accord international sur le droit d’auteur qui, lorsqu’il sera ratifié par 20 pays, entrera en vigueur. Les pays qui ratifient le Traité devront prévoir une exception dans leur législation domestique sur le droit d’auteur concernant les livres sous format accessible aux aveugles et aux malvoyants, comme les livres en braille, qui ne seront plus soumis à l’autorisation obligatoire de l’ayant-droit. Le Traité de Marrakech permet aussi aux bibliothèques pour aveugles et aux organisations qui servent les aveugles de partager les versions accessibles de livres et autres ouvrages entre pays, une fois encore sans avoir à demander l’autorisation du titulaire du droit d’auteur.
 
Jusqu’à présent, le Traité de Marrakech a été signé par 81 pays mais ratifié par seulement 4 : l’Inde, le Salvador, les EAU et l’Uruguay. L’UMA remercie ces pays d’avoir réalisé l’importance de ce traité pour leurs citoyens aveugles et malvoyants. Mais pour que ce traité devienne vraiment efficace, nous avons besoin que tous les pays le ratifient, de sorte que des millions de livres puissent être produits en braille et sous d’autres formats accessibles. Seuls les pays qui ratifient le traité peuvent l’utiliser à l’avantage de leurs ressortissants aveugles. C’est pourquoi nous prions instamment tous les pays de ratifier ce traité vital en 2015. Pour plus d’informations, et pour accéder à l’intégralité du Traité de Marrakech, veuillez entrer sur le site web de l’UMA :  www.worldblindunion.org/French/Our-work/our-priorities/Pages/Trait%c3%a9-de-Marrakech-%e2%80%93-Campagne-Droit-%c3%a0-la-Lecture-.aspx 
Pour cette Journée Mondiale du Braille, nous animons tout un chacun à contacter son gouvernement pour lui faire savoir que le Droit à la Lecture est un droit humain important pour toutes les personnes, et à lui demander de signer et de ratifier le Traité de Marrakech pour faciliter l’accès des ouvrages publiés aux personnes aveugles, malvoyantes et ayant des difficultés à la lecture des caractères imprimés.  
La Journée Mondiale du Braille a lieu tous les ans le 4 janvier en l’honneur de Louis Braille, l’inventeur du braille, né le 4 janvier 1809.
L’Union Mondiale des Aveugles (WBU) est l’organisation mondiale qui parle au nom des quelques 285 millions de personnes aveugles ou malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations dirigées par des aveugles, qui parlent en leur nom propre, et des organisations qui servent les aveugles, installées dans plus de 190 pays, sans oublier les organisations internationales qui travaillent dans le domaine de la déficience visuelle.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
 
Marianne McQuillan
Responsable du développement financier et des communications