Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Journée mondiale de la vue 9th Octobre 2014

Journée mondiale de la vue 9th Octobre 2014

Le thème de la Journée Mondiale de la Vue est « En finir avec la cécité évitable ».
 
Il est triste de songer que la plupart des personnes frappées de cécité n’auraient pas dû devenir aveugles. En effet, la majorité des maladies qui privent de vue ces personnes (jusqu’à 80 % d’entre elles) peuvent être prévenues ou évitées par un accès correct à la santé et à la nutrition. Et une intervention chirurgicale peut rendre la vue à ceux qui l’ont perdue à cause des cataractes. Notre objectif : réduire ces 80 % à zéro.
 
Dans les pays en développement, comme le Bangladesh, les cataractes sont chose courante parmi les personnes âgées, mais ces personnes doivent payer pour se faire opérer et retrouver l’usage de leurs yeux.
La plupart ne peut se permettre ces frais médicaux et restent donc aveugles. C’est une véritable honte car cela coûterait moins cher aux gouvernements de régler le problème que de dispenser les aides nécessaires aux personnes une fois devenues aveugles. Et cela amplifie aussi le cycle de pauvreté qui conduit au handicap, le handicap débouchant à son tour sur la pauvreté.
 
Le trachome est une maladie qui, si elle n’est pas traitée, mène à la cécité. Elle est également très contagieuse et peut se répandre rapidement dans un village. Heureusement, s’il est pris à temps, le trachome se guérit facilement et, grâce aux médicaments adaptés et à une bonne hygiène, il peut être évité et même éradiqué là où il est actuellement endémique. Au XXIème siècle, pas une seule personne ne devrait être frappée de cécité à cause du trachome, mais le manque d’accès à du personnel médical compétent signifie que la maladie sévit toujours dans de nombreuses régions d’Afrique, voire parmi les aborigènes australiens.
 
L’Union Mondiale des Aveugles lance un appel aux gouvernements pour qu’ils forment un plus grand nombre de professionnels des soins oculaires, de sorte à pouvoir diagnostiquer et traiter les différentes maladies avant qu’elles ne privent les gens de la vue. L’accès aux soins de santé est un droit humain et un élément cité dans la Convention de l’ONU relative aux Droits des Personnes Handicapées (UNCRPD) dans son Article 25.
Les gouvernements doivent intégrer la santé oculaire au sein des services sanitaires généraux. Des données médicales doivent être collectées de sorte à assurer le suivi de la prévalence des maladies oculaires, et les handicaps doivent aussi être annotés dans cette collecte de données. L’identification et l’élimination des barrières sociales et économiques que rencontrent les pauvres et les marginaux à l’heure d’obtenir un traitement médical permettront aussi de réduire la cécité évitable.  
 
L’Union Mondiale des Aveugles (UMA) est l’organisation internationale qui représente les quelques 285 millions de personnes aveugles ou malvoyantes dans le monde. Ses membres sont des organisations dirigées par des personnes aveugles qui parlent en leur propre nom, des organisations au service des aveugles dans plus de 190 pays, ainsi que des organismes internationaux qui travaillent dans le domaine de la déficience visuelle.
 
L’UMA travaille la main dans la main avec l’Agence Internationale pour la Prévention de la Cécité (IAPB selon les sigles en anglais) dans le cadre de ladite Vision Alliance. L’UMA a collaboré avec l’IAPB et l’OMS en matière de promotion et de mise en œuvre du Plan d’action pour la prévention de la cécité évitable : apps.who.int/gb/ebwha/pdf_files/EB132/B132_9-fr.pdf 
 
Notre Union lutte aussi pour l’inclusion des besoins des personnes handicapées parmi les Objectifs de Développement Durable Post-2015 de l’ONU.
 
 
Pour plus de renseignements, contacter :
Union Mondiale des Aveugles
Marianne McQuillan,
Responsable des communications