Skip Navigation LinksAccueil > Nouvelles > Lettre de l'UMA à tous les gouvernements

Lettre de l'UMA à tous les gouvernements

Chers gouvernements du monde,
 
Je vous adresse cette lettre ouverte en tant que Président de l’Union Mondiale des Aveugles, au nom des quelques 285 millions de personnes aveugles et malvoyantes qui existent dans le monde.
 
Les aveugles et les malvoyants du monde entier souffrent d’une véritable « soif de livres », puisque seul un pourcentage réduit d’ouvrages leur est proposé sous des formats accessibles qu’ils sont capables de lire, comme le braille, les gros caractères ou encore la description audio.
 
L’un des obstacles à l’accès à un plus grand nombre de livres est une loi sur le droit d’auteur surannée.
 
Les lois sur le droit d’auteur de deux tiers des pays du monde ne permettent pas aux aveugles et à leurs organisations de faire des copies sous format accessible des livres publiés sous un format non-accessible.
 
Or, si une organisation de personnes aveugles a déjà fait une copie accessible d’un livre, il deviendra inutile d’en faire d’autres si cette organisation est autorisée à la partager avec une organisation similaire dans un autre pays ; et plus de livres pourront ainsi être mis à disposition. Mais jusqu’à présent, une loi sur le droit d’auteur dépassée ne le permettait pas.
 
La bonne nouvelle, c’est que le Traité de Marrakech a vu le jour en juin 2013, et devrait faire tomber ces barrières juridiques.
 
Le Traité devrait accroître le nombre d’exceptions nationales au droit d’auteur pour les aveugles. Il devrait également permettre le partage international et transfrontalier de livres accessibles.
 
Ce traité est indispensable pour la création et l’intégration de réseaux de lecteurs accessibles dans le monde.
 
Or pour que le Traité de Marrakech aide vraiment les aveugles, il faut que 20 pays commencent par le ratifier pour qu’il entre en vigueur. Et même ainsi, seules les organisations d’aveugles des pays qui auront ratifié le Traité seront autorisées à partager leurs livres accessibles. Par conséquent, pour que ce Traité fasse vraiment la différence, le plus grand nombre de pays dans le monde doit le signer et le ratifier.
 
Au nom des aveugles du monde entier, nous vous prions de donner l’exemple en tant que pays, de ratifier sans plus tarder le Traité et d’user de votre influence diplomatique pour encourager vos homologues à faire de même.
 
C’est ainsi que nous pourrons vraiment ouvrir un nouveau chapitre en matière d’intégration des aveugles et des malvoyants, tant dans votre pays que dans le reste du monde.
 
Très cordialement,
 
Arnt Holte
Président
Union Mondiale des Aveugles