Skip Navigation LinksSanté Visuelle > Affections oculaires > Cécité des rivières (onchocercose)

Cécité des rivières (onchocercose)

La dite cécité des rivières (onchocercose) est une autre maladie tropicale négligée. Elle est causée par un ver parasite et se transmet par la piqûre de la mouche noire qui couve près des eaux à débit rapide (comme les rivières où de nombreuses communautés viennent chercher de l'eau pour boire et se laver).

Causes
La piqûre de la mouche introduit la larve du ver sous la peau, les vers se répandent dans tout le corps et lorsqu'ils meurent, le système immunitaire s'enflamme, ce qui peut causer la cécité si cela se produit au niveau des yeux. Les communautés fuient souvent les zones infectées, ce qui veut dire qu'elles perdent leur foyer et l'accès à l'eau, et constitue donc un risque d'autres maladies.

L'onchocercose est une importante cause de cécité dans de nombreux pays africains. En tant que problème de santé publique, la maladie est souvent étroitement associée à l'Afrique Centrale et Occidentale, mais elle est également prévalente au Yémen et dans six pays d'Amérique Latine. Selon les estimations, environ un demi-million de personnes sont aveugles à cause de la cécité des rivières.

Traitement
De grands progrès ont été faits dans la lutte contre cette maladie dans plusieurs pays grâce au contrôle de la mouche noire, mais la maladie peut aussi être traitée à l'aide d'une dose annuelle d'invermectine Mectizan®, qui soulage les fortes démangeaisons causées par la maladie. Le traitement coûte à l'année le prix incroyable de 7 cents par personne. Prendre un comprimé pendant 10 à 15 ans éliminerait le risque de cécité des rivières. Mais ce prix reste prohibitif pour la plupart des gens dans les pays à faibles revenus, où la maladie est prévalente.

Source: