Glaucome

Définition

Le glaucome peut être considéré comme un groupe de maladies oculaires ayant en commun une perte acquise caractéristique des cellules rétiniennes ganglionnaires, à des niveaux au delà de la perte normale due à l'âge et à une atrophie correspondante du nerf optique, mis en évidence par une perte de sensibilité du champ visuel et conduisant à long terme à une déficience visuelle irréversible. La compréhension de la nature du glaucome a beaucoup changé ces dernières années. Une définition opérationnelle des cas et des critères diagnostics est maintenant finalisée. Dans la pratique médicale et dans les études épidémiologiques, il est fondamental d'utiliser toujours la même définition, de même que pour en tirer des conclusions. L'absence de consensus mondial en matière de définition est un manque fondamental pour la recherche dans le domaine du glaucome. Aussi longtemps qu'il n'y aura aucun critère internationalement admis pour le diagnostic de glaucome, l'opportunité de la mise sous traitement d'une personne suspecte d'avoir un glaucome est difficile à établir. Les études sont aussi difficiles à comparer dans ces conditions. Les différentes définitions du glaucome influencent l'évaluation de sa prévalence, de son rapport avec les divers facteurs de risque et la compréhension de l'action des traitements. Il y a plusieurs types de glaucome, cependant, les deux les plus communs sont le glaucome primaire à angle ouvert (GPAO) et un glaucome par fermeture d'angle (GFA) qui est moins fréquent que le premier.

Ampleur

Le nombre estimé de personnes aveugles en raison d'un glaucome primitif est de 4,5 millions et représente plus de 12% de la cécité mondiale. Les facteurs de risque primaires qui sont liés à l'individu et, au début de la maladie, à son âge et sa prédisposition génétique. L'incidence du GPAO augmente avec l'âge et sa progression est plus fréquente chez les personnes d'origine africaine. Le GFA est une forme de glaucome plus commune chez les personnes d'origine asiatique..

Types de glaucome

1)  Le type de glaucome le plus courant est ledit glaucome primitif à angle ouvert (POAG selon les sigles en anglais). C'est une affection chronique qui signifie un endommagement du nerf optique et des changements progressifs de la vue.

2)  Le glaucome aigu à angle fermé se présente lorsque la pression oculaire augmente très subitement. Cela fait très mal et peut causer des dommages irréversibles pour la vue à défaut d'un traitement rapide.

3)  Le glaucome secondaire découle d'une autre affection oculaire, une blessure ou inflammation de l'œil, des complications suite à une opération chirurgicale, du diabète et de la consommation de certains médicaments.

4) Le glaucome congénital est très rare et il touche les petits bébés. Il est généralement diagnostiqué dans les premières années de vie et traité dans des cliniques spécialisées.

glaucoma animation image

Prévention et traitement

Bien que l'élévation du tonus oculaire ne soit qu'un des facteurs de risque, l'abaissement de celui-ci est actuellement le seul traitement utilisé à ce jour. De ce fait, un grand nombre de "glaucomateux" sont mis sous traitement à vie sans que l'on soit sûr qu'ils sont effectivement porteurs d'un glaucome. Ensuite la maladie étant asymptomatique pendant un long laps de temps, se pose le problème de son diagnostic et de son dépistage. Enfin sa prise en charge thérapeutique est difficile au niveau des soins de base et comme tout traitement au long cours, il pose le problème de son observance. Les recherches récentes sur le glaucome s'orientent vers des thérapeutiques à visée neuro-protectrices en complément des hypotonisants oculaires.

Tout traitement visant le glaucome consiste à faire baisser la pression oculaire pour éviter l'endommagement du nerf optique et de la vue. Le traitement pour faire baisser cette pression commence en général par des gouttes, et pour la plupart des personnes qui ont un glaucome, le traitement nécessaire ne va pas plus loin.

Mais parfois, un traitement au laser ou une opération peuvent aussi être nécessaires pour aider à contrôler votre pression oculaire et éviter la perte de vue.

Votre ophtalmologiste (ou votre spécialiste oculaire à l'hôpital) sera à même d'aborder le meilleur traitement pour vous.

Avec le temps, la maladie se développe sous forme de perte de la vision périphérique (sur les côtés). Si le glaucome n'est pas traité, il peut évoluer vers des phases plus avancées où la vision centrale rétrécit la vision « en tunnel » ou donner lieu à la cécité. Le dépistage précoce et le traitement sont essentiels pour prévenir une grave perte de vision ou la cécité.

Il n'y a pas de traitement permettant de restaurer la vue perdue à cause du glaucome.

Selon les estimations, le nombre de personnes devenues aveugles à cause d'un glaucome primaire est de 4,5 millions, ce qui représente un peu plus de douze pour cent de la cécité globale.

Source: