Skip Navigation LinksAccueil > Santé Visuelle > Les professionnels des soins oculaires

Les professionnels des soins oculaires

On trouve différents types de professionnels qui fournissent une vaste gamme de services de soins oculaires et aident les personnes aveugles et malvoyantes. Il est important de consulter le spécialiste le plus qualifié pour dissiper les inquiétudes ou résoudre les problèmes que vous pouvez avoir à propos de vos yeux. Votre médecin généraliste ou un médecin des urgences peuvent vous dériver vers le professionnel adéquat.

Les principaux professionnels des soins oculaires sont les suivants:
  • Ophtalmologiste
  • Optométriste
  • Opticien
  • Oculariste

1.  Ophtalmologiste

L'ophtalmologiste est un médecin diplômé ou ostéopathe spécialisé dans les soins médicaux et chirurgicaux des yeux et de la prévention des maladies oculaires. Les ophtalmologistes peuvent aussi avoir suivi une formation dans des domaines particuliers de l'ophtalmologie : la rétine, la cornée, le glaucome, la chirurgie de réfraction, l'uvéite (inflammation de l'œil), etc.

Les ophtalmologistes sont formés au soin intégral de l'œil, y compris les examens de fonctionnement oculaire, la prescription de lunettes et de verres de contact, le diagnostic et le traitement des maladies oculaires ainsi que l'exercice de la chirurgie oculaire et dans la région oculaire.

De nombreux ophtalmologistes sont également impliqués dans la recherche scientifique axée sur les symptômes et la guérison des maladies oculaires et des problèmes de vision.
 
2.  Optométriste 

Les optométristes sont des professionnels des soins oculaires formés à l'examen de l'œil en quête de défauts visuels, au diagnostic des problèmes ou troubles, à la prescription de verres correcteurs et à l'ordonnance de certains types de traitement. Ils peuvent aussi prescrire le port de lunettes ou de verres de contact. En fonction des pays, ils peuvent être autorisés à traiter des maladies oculaires moins compliquées et prescrire des collyres pour divers symptômes, mais ils ne sont ni formés ni diplômés pour pratiquer des opérations.

Les optométristes travaillent souvent de concert avec les ophtalmologistes pour offrir un soin oculaire intégral à leurs patients communs. Certains optométristes partagent le même cabinet avec des ophtalmologistes, fournissant des services liés à la réfraction (lunettes et lentilles de contact), au dépistage chirurgical, à l’analyse des mesures techniques avant opération, aux soins post-opératoires, aux soins d'urgence et autres services médicaux. Les optométristes dérivent les patients qui requièrent une opération ou un traitement médical, du fait d'une maladie grave, vers les ophtalmologistes. De même, les ophtalmologistes peuvent dériver les patients vers les optométristes pour un soin oculaire primaire, des examens de réfraction, la prescription de verres de contact ou lunettes et l'ajustement de ces dernières.
 
3.  Spécialiste de la basse vision

Bon nombre d'optométristes et certains ophtalmologistes sont en outre spécialisés en test, diagnostic et traitement de la basse vision. Ils sont formés à la réalisation d'examens oculaires en quête de basse vision et à la prescription de dispositifs optiques spéciaux. Si vous souffrez d'une perte de vision importante, un spécialiste de la basse vision pourra déterminer si des dispositifs spéciaux optiques ou pas, un éclairage amélioré, ou tout autre type de services et équipements spécialisés peuvent vous aider à tirer le meilleur parti de la vision qu'il vous reste.

4.  Opticien 

Un opticien est un professionnel de la santé qui est formé à la fourniture, la préparation et la distribution d'appareils optiques. Il peut aussi dispenser des verres de contact et des yeux artificiels. Les opticiens déterminent les lunettes qui s'adaptent le mieux à vos besoins. De plus, ils s'assurent que les montures soient correctement ajustées, et si besoin est réparent les montures cassées. 

5. Oculariste

Un oculariste est un prestataire de soins oculaires spécialisé dans la fabrication et l'ajustement de prothèses oculaires pour les personnes qui ont perdu un œil ou les deux suite à un traumatisme ou une maladie. Le processus de fabrication pour un œil fait sur mesure comprend en principe la prise d'une impression de l'orbite, la mise en forme d'une coquille plastique, le coloriage de l'iris puis l'ajustement des prothèses oculaires. Ces dispositifs prothétiques affichent une ressemblance remarquable avec l'œil valide du patient, dont ils adoptent généralement les couleurs et les dimensions. La technologie moderne permet la création d'un œil prothétique en trois dimensions à partir du plastique acrylique. Outre la création de l'œil prothétique, les ocularistes montrent aux patients comment entretenir et manipuler la prothèse.

6. Techniciens en ophtalmologie

Les techniciens en ophtalmologie sont du personnel médical en ophtalmologie (OMP selon les sigles en anglais) formés à l'exécution des procédures assignées sous la direction ou la supervision d'un ophtalmologiste.
Certaines des tâches réalisées par les OMP comprennent l'enregistrement du dossier du patient, l'entretien du matériel, l'administration des tests et évaluations, la prise des mesures de l'œil, la fourniture de services au patient et la réalisation de plusieurs tâches cliniques dont l'assistance opératoire. Leur fonction est d'aider l'ophtalmologiste à recueillir des données et à administrer le traitement qu'il prescrit.

L'accès aux soins sanitaires dans les pays à faibles revenus

Les personnes qui vivent dans des pays à faibles revenus ont moins accès aux services de soins sanitaires. L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) s'inquiète de voir que les professionnels des soins oculaires et aides visuelles sont inabordables ou indisponibles dans ces pays.
 
L'UMA parle au nom des quelques 253 millions de personnes dans le monde qui sont aveugles ou malvoyantes, dont la majorité vit dans des pays à faibles revenus. À ce titre, l'UMA continue à mettre les gouvernements et parties prenantes internationales au défi pour la fourniture de services de soins sanitaires accessibles et abordables, de sorte à réduire la cécité évitable.

Source:

VisionAware 

emedicinehealth ​​​