Skip Navigation LinksWorld Blind Union > Accueil > Santé Visuelle

Santé Visuelle

Introduction

L'Union Mondiale des Aveugles (UMA) promeut les besoins et les opinions des personnes aveugles et malvoyantes dans le monde. L'une des principales priorités de l'UMA est de soutenir et d'améliorer nos efforts de plaidoyer, représentation et consolidation des capacités par un accroissement de la sensibilisation et la fourniture de ressources sur des questions importantes pour les aveugles et malvoyants.

Alors que la prévalence de la perte visuelle et de la cécité augmente dans le monde, l'UMA continue à fournir des informations et des ressources à ses membres et au public dans un souci de sensibilisation et de soutien aux efforts de ses membres pour un plaidoyer en faveur de services de soins sanitaires accessibles et abordables.

Selon le rapport mondial sur la vision (L’OMS 2019), uu moins 2,2 milliards de personnes sont atteintes de déficience visuelle ou de cécité, parmi ces cas plus d’un milliard auraient pu être évités ou ne sont toujours pas traités

A l’échelle mondiale, plus d’un milliard de personnes vivent avec une déficience visuelle parce qu’elles ne reçoivent pas les soins dont elles ont besoin pour des affections comme la myopie, la presbytie, le glaucome ou la cataracte. Tel est le constat du premier Rapport mondial sur la vision publié par l’Organisation mondiale de la Santé. 

Lancé en amont de la Journée mondiale de la vue, qui aura lieu le 10 octobre, ce rapport constate que le vieillissement des populations, l’évolution des modes de vie et les problèmes d’accès aux soins oculaires, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, comptent parmi les principaux facteurs responsables de l’augmentation du nombre des personnes atteintes de troubles visuels.  

Parmi les autres grands constats du rapport, mentionnons les suivants :

  • La charge des affections oculaires et des déficiences visuelles n’est pas répartie de manière égale : les plus touchés sont généralement les personnes vivant en milieu rural, les personnes à faible revenu, les femmes, les personnes âgées, les personnes handicapées, les minorités ethniques et les populations autochtones.
  • D’après les estimations, dans les régions à revenu faible ou intermédiaire, les besoins non satisfaits de correction pour la vision de loin seraient quatre fois plus élevés que dans les régions à revenu élevé.
  • Dans les régions à revenu faible ou intermédiaire situées dans l’ouest et l’est de l’Afrique subsaharienne et en Asie du Sud, le taux de cécité est huit fois supérieur à celui des pays à revenu élevé. L’incidence de la cataracte et du trichiasis trachomateux est plus élevée chez les femmes, en particulier dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Quelque 14,3 milliards de dollars sont nécessaires pour traiter le milliard de personnes atteintes de déficiences visuelles ou de cécité dues à la myopie, à la presbytie ou à la cataracte.

L'Union Mondiale des Aveugles estime que la prévention de la cécité et la malvoyance évitables est un aspect critique. Nous appelons les gouvernements à honorer les engagements pris dans le cadre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD) et des Objectifs de développement durable (ODD) qui les obligent à fournir des services de soins sanitaires accessibles et abordables.

De plus, nous animons et soutenons les initiatives nationales et internationales qui ont pour but de réduire les handicaps visuels, comme le plan « Santé oculaire universelle : Plan d'action global 2014 – 2019 » (GAP pour les sigles en anglais), et VISION 2020: Le droit de voir.


Santé oculaire​ universelle: un plan d'action mondial 2014-2019

Le plan « Santé oculaire universelle : un plan d'action mondial 2014 – 2019 » (GAP pour les sigles en anglais) est une initiative de l'OMS (l'Organisation Mondiale de la Santé) adoptée à l'unanimité par ses états membres en 2013. Le Plan d'action mondial ambitionne « un monde où personne ne souffre inutilement de déficience visuelle, où les personnes atteintes d'une perte inévitable de la vue peuvent réaliser pleinement leur potentiel et où il existe un accès universel aux services de soins oculaires complets ».

L'objectif du GAP est : réduire la malvoyance en tant que problème de santé publique mondial ; assurer l'accès à la rééducation pour les services réservés aux malvoyants. Il s'agit de garantir que toutes les personnes aient accès aux services sanitaires dont elles ont besoin et de mettre en place les interventions les plus rentables pour prévenir et soigner les maladies oculaires.

VISION 2020 : Le droit de voir.

Vision 2020 est un programme conjoint mené par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et l'Agence Internationale pour la Prévention de la Cécité (IAPB) et lancé en 1999 avec pour but d'éliminer la cécité évitable d'ici à 2020. Son objectif est aussi « un monde où personne ne souffre inutilement de déficience visuelle, où les personnes atteintes d'une perte inévitable de la vue peuvent réaliser pleinement leur potentiel et où il existe un accès universel aux services de soins oculaires complets ».

L'initiative globale a été mise sur pied pour intensifier et accélérer les activités relatives à la prévention de la cécité en vue d'atteindre l'objectif d'élimination de la cécité évitable d'ici à 2020.

Source:

Déclin de responsabilité 

Le matériel contenu dans cette page n'est fourni qu'à des fins d'information et ne peut en aucun cas remplacer l'avis d'un professionnel de la médecine, le diagnostic ou le traitement. Si vous avez des doutes quant à votre vision ou souffrez de certains symptômes, nous vous animons à consulter votre médecin et/ou un professionnel des soins oculaires. N'ignorez jamais l'avis d'un professionnel de la médecine et n'attendez pas pour aller consulter si vous avez lu quelque chose sur le site web de l'UMA qui vous préoccupe. Chaque situation est différente et des conseils généraux ne s'appliquent peut-être pas à votre situation. En cas d'urgence médicale, appelez immédiatement votre médecin ou les urgences.

Les avis et opinions cités dans des sources externes, qui sont des liens proposés sur le site web de l'UMA, ne correspondent pas forcément à ceux de l'UMA. Les informations fournies ont été recueillies auprès d'organisations globales connues pour leur expertise sur les questions de santé oculaire.


Remarque:
Nous mettons cette page régulièrement à jour pour pouvoir vous offrir les toutes dernières informations et ressources et les plus importantes. Veuillez contacter notre Responsable des communications, 
terry.mutuku@wbu.ngo si vous avez des informations et/ou des ressources qu'il vous semblerait utile d'inclure dans cette page.